Y a rien à faire, je me fais toujours avoir par Ryanair…

Moi qui pensait maitriser à fond l’art de voyager avec Ryanair… ben non. Je me fais toujours avoir. Ça m’énerve mais y a tellement de cases à cocher, de termes et conditions à lire et tout et tout, ils m’on toujours à l’usure ! Ma dernière mésaventure ?
J’allais dans le sud de la France toute seule avec mon petit bout d’un an. J’ai regardé toutes les options : train, british airways, easyjet, ryanair. J’ai fait le calcul mental des extras de ryanair contre easy jet (BA et le train, c’était même pas la peine !) et j’en suis arrivée à la conclusion suivante : Ryanair est bien moins cher.

Mais, jamais effrayée par un défi de plus je décide – attention roulement de tambour – de ne prendre qu’un bagage à main pour nous deux pour les deux semaines. J’ai pas envie de payer £50 A/R pour mon sac : c’est plus que mon ticket et celui de mon fils. Bon je précise quand même, la poussette est gratuite – hein, je ne suis pas complètement folle non plus !

Donc après 3 heures à méthodiquement remplir mon sac en prenant :
- tous les échantillons produit bébé et maman de ma salle de bain (parceque pas droit a plus de 100 ml)
- toutes mes petites robes d’été (6/7)
- tous les t-shirts et salopettes de mon fils (6/7 aussi)
- nos maillots de bain respectifs
- un paire de talons (oui quand même)
- quelques jouets pour mon fils…
- tous les passeports, carnet de famille, tickets…

Tadah ! J’ai réussi – ouaiiiiiiii, hourrah je suis trop forte sauf que… il me manque les couches et les biberons. Zut. Et il est trop tard pour payer un extra bagage… re-zut. Non, non je ne vais pas me laisser avoir par Ryanair. Réfléchissons donc a un plan machiavélique pour aboutir à mes fins.

Ça y est, j’ai trouvé. Voila ce que j’ai fait : j’ai utilisé ma poussette comme cheval de Troyes ! Ah Mme Villard ma prof. de latin serait très fière de moi si, si ! Donc j’ai pris mon petite trousse Storksak : je peux tout mettre dedans (3/4 couches, matelas de changes, et lingettes) et elle se clip a la poussette comme ca ni vu ni connu ! Pour les biberons qu’à cela ne tienne : je mets tout dans le compartiment poussette. Et comme j’ai qu’un bagage à main, elles vont pas vérifier les nanas de l’enregistrement hahahahahahaha (rire machiavélique tard la veille de mon départ…)

Je vous passe les détails de mon voyage en navette easybus (mais ca vaut le détour si vous avez deux minutes… Je suis vraiment pas aussi organisée que je voudrais bien le croire ! article ici). J’arrive à l’aéroport de Luton. Je passe la douane. On me fait plier la poussette (du coup le petit bout fait un tour dans les bras du douanier… Il aime bien, il a l’habitude. Il adore l’écran rayons X) enlever les chaussures (mon fils a pu garder les siennes : pfff deux poids, deux mesures ;), gouter le biberon… la routine quoi.

J’arrive à l’embarquement. Ryanair a fait sauter l’embarquement prioritaire des passagers avec bébés – mouai, ça m’étonne pas d’eux. J’arrive avec nos tickets et là l’hôtesse de l’air me demande si j’ai fait enregistrer la poussette… Moi euh… non, je devais ? Bon là j’ai les chocottes pendant deux secondes parcequ’elle soupire et me regarde un peu méchamment mais finalement ça passe, elle sort l’autocollant d’un coin de son petit bureau et on embarque – ouaiiiiiiiiiiii.

Bon en arrivant devant l’avion toute seule avec mon sac et la poussette à plier avec le bébé dans les bras je me gratte un peu la tête 5 secondes : je vais pas le poser par terre quand même, il risque de courir embarquer dans un autre avion. Heureusement, un monsieur en gilet jaune vif se propose gentiment de porter le petit bout. Et là je vide toute la poussette (sous les yeux amusés des passagers qui ont bien compris ma combine), la plie, re-prend le petit bout et on décolle.

Ben alors pourquoi ai-je dis que Ryanair gagne toujours ? Ben parcequ’au final mon truc ça marche que si vous allez visiter la famille ou des amis et que vous avez les couches, les jouets et la pharmacie du bébé qui vous attend sur place (junior a fait une poussée dentaire carabinée dans l’avion et mon premier arrêt dans le sud a été une pharmacie pour faire descendre sa fièvre) et puis et surtout : tout le monde connait bien la règle des bagages plus gros au retour, qu’au départ… Ben voui, ça m’est arrivé et j’ai payé £25 pour un bagage en soute au retour. Voila quoi, Ryanair gagne toujours !

Rendez-vous sur Hellocoton !

PS: si vous souhaiter trouver des conseils sur comment voyager avec bébé sur les company low cost, il y a de tres bon conseils dans l’article du blog de baby-step
Re-PS: Au fait… plus que 3 jours pour participer au concours pour gagner un sac à langer Storksak – détails ici - (concours cloturé tirage au sort effectué le 13 Août – résultat publié sur la page facebook de French Girl In London.)

11 Responses to Y a rien à faire, je me fais toujours avoir par Ryanair…

  1. good to know. je ne ferai pas 8 heures d’avion avec sept enfants avec autant de frais supplémentaires et autant de trucs à penser!!! ha vive le bon vieux plateau télé abrutissant sur Air France pendant que les petits hurlent histoire de tester le degré d’isolations des écouteurs du voisinage… Un grand moment aussi!!!

  2. C’est vrai que sur le moment ça fait un peu peur^^

  3. Ah, très nette préférence pour Ryanair.

    D’une leurs dossiers de sièges sont plus confortables, sur easyjet on sent les genoux du voisin de derrière, de deux, Ryanair avec moi 99% du temps départ à l’heure, avec easyjet 50% et je suis gentil.

    Ensuite sur les prix, ils font mieux que easyjet.

    Puis j’aime bien Stansted alors que Luton et Gatwick…

  4. c’est vrai que c’est la plaie ce truc ! mais on est quand même bien content de les avoir ces compagnies lowcoast c’est ça le plus incroyable ;) car je peux te dire que air france à le monopole pr la connexion paris-perpi et que ça coûte un bras … parfois c’est juste surréaliste les prix qu’ils pratiquent, le train ça dérouille aussi si tu n’achètes pas ton billet 5 mois à l’avance ! On pratique Ryanair pr aller voir la famille de l’homme dans le nord : perpignan-charleroi et c’est quand même bien prtaique : temps, prix défiants ttes concurrences par contre peu de rotations mais on ne peut pas tt avoir ;-)

  5. Ma pauvre ! Oups !
    Nathalie

  6. Nous ça avait été pareil pour notre voyage à Londres!
    J’avais utilisé un tat de combine du style garder le porte bébé sur moi, avoir sa petite couverture à bras…etc
    Ce qui m’a le plus surprise c’est qu’ils m’ont fait gouter son bib pour prouver que c’etait bien du lait^^

Laisser un commentaire